• EG

La LS 3/5 A

Dernière mise à jour : nov. 17



La LS 3/5 A est peut-être l’enceinte la plus mythique jamais produite, elle fait l’objet d’un culte qui ne s’est jamais démenti depuis sa sortie en 1975 et certains exemplaires rares atteignent des prix astronomiques particulièrement en Asie.

Le nom de l’enceinte a été donné en suivant les codes de la BBC : LS3 désigne les moniteurs d’extérieurs (les LS5 sont par ailleurs des moniteurs de studio), 5 est le numéro de version, la lettre A signifie que la spécification a été changé par rapport à la LS 3/5 d’origine.


Un développement long et couteux :

Elle fut développée en 1970 par le département recherche de la BBC pour être utilisé comme moniteur de proximité pour les prises de sons extérieurs.

Les premières versions nommées LS 3/5 furent fabriquées en 20 exemplaires avec les hauts parleurs Kef B110 (A6362) et le tweeter Kef T27 (A6340) et mises à l’essai sur le terrain. Cette version avait une impédance de 9 Ohms.

Le succès fut immédiat mais quand la BBC chercha à faire produire cette enceinte par des industriels les variations constatées sur le haut-parleur B110 & T27 amenèrent à effectuer une refonte complète de l’enceinte qui fut réalisée par le département design de la BBC. Ces modifications étant substantielles on ajouta le suffixe A au nom de l’enceinte. Les versions retenues par les hauts parleurs étaient T27 SP1032 et le B110 en version SP 1003.

C’est cette version, d’impédance 15 Ohms qui fut ensuite fabriqué et commercialisé pour le public sous licence, et selon le cahier des charges fourni par la BBC, par différents constructeurs.

On a estimé le cout de développement à 100 000 £, soit environ 1,500 000 £ (un peu plus d’1,7 Million d’euros) d’aujourd’hui, inutile de dire qu’il serait aujourd’hui inconcevable d’allouer une telle somme au développement d’une enceinte.


Une production sous licence :

Rogers (détenu depuis 1975 par Swisstone) fut le premier et le plus gros fabricant de LS 3/5 A à partir de 1975. La version 15 Ohms a été également fabriqué sous licence par Audiomaster (76~81), Chartwell (77~79), RAM (79~83), Spendor (82~87), Goodman (84~86). Harbeth avait obtenu une licence de fabrication mais aucun modèle ne fut fabriqué.


Rogers LS 3/5 A

Évolution technique :

Le Kef B110 SP 1003 souffrait de problèmes récurrents depuis le début de sa production, son taux de rejet atteignait 30 % au début de la production du LS3/5A, et cela ne s’est pas amélioré avec le temps.

En 1987 A la demande de la BBC, KEF modifia le B110 qui fut renommé SP 1028, passant de 8 à 6 Ohms. Le filtre fut modifié en conséquence et en 1988 la production de la version 11 Ohms a commencé. Cette version a été produite par Rogers (88~93), Spendor (88~99), Harbeth (89~99), Kef (93~99), Richard Allan (02~04)

En 1991, la BBC autorisa la mise en production d’une version bi-câblée.



La LS 3/5 A aujourd’hui :

Si les constructeurs historiques cessèrent la production en 1999, la production n’a pas cessé pour autant il n’y a jamais eu autant de choix qu’aujourd’hui.

En 2001 Stirling Broadcast commença la production d’un modèle 11 Ohms, qui évolua en version V2 à partir de 2005 en version V3 en 2018.

Une version 15 Ohms est de nouveau proposé par Rogers (maintenant filiale d’un groupe Hongkongais) depuis 2008 mais également par Falcon depuis 2014.

Graham Audio propose également un LS 3/5 (9 Ohms) conforme à la spécification d’origine de la BBC et une LS 3/5 A (11 Ohms)


LS 3/5 A Chartwell

Au-delà du mythe :

A en croire le discours dominant des laudateurs du progrès perpétuel, on peut se demander quel est l’intérêt de continuer la production d’une enceinte dont le design remonte aux années 1970 et bien la réponse est dans l’écoute. Cette minuscule enceinte, souvent surnommée la boite à chaussure, offre une musicalité rarement atteinte. Certes elle a des défauts, grave limité, faible rendement mais elle reste une vraie référence pour la reproduction des voies et des instruments acoustiques.

Faites vous une idée par vous-mêmes et écoutez une paire de LS 3/5 A, vous verrez cela remet pas mal d’idées en place. Quelques précautions à prendre, s’il s’agit d’un modèle historique il faut s’assurer qu’il est en bon état (particulièrement pour les 15 Ohms). La réputation d’enceinte difficile à alimenter n’est pas usurpée et avec bon nombre d’ampli le mariage peut être délicat, avec le risque d’avoir une écoute plate, sans vie. Mais dans de bonnes conditions, cela pourrait bien devenir une de vos références.


LS 3/5 A
Comparaison de quelques LS 3/5 A

Pour en savoir plus :

Un forum francophone qui porte le nom LS3/5A

Une mine de renseignement sur ce site Anglais particulièrement utile si vous cherchez à acheter une 3/5 A d’occasion

Test d’écoute du magazine américain Stereophile

Un site sur l’histoire des moniteurs de la BBC

Le cahier des charges de la BBC


29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout